•  

    L’esclave disponible…

    L’esclave disponible…

    L’esclave disponible…

    Après une semaine intensive Madame S à invité quelques amis pour un moment de détente, après un SMS rapide et autoritaire je fus convoqué séance tenante.

    Ma cage et mon collier et marque d'appartenance me fut posé, affublé du réceptacle de leur envies présente,  redevenu chien de Maîtresse dans l'indifférence la plus complète. Elle m'ordonna de me poster sans bouger à l'endroit le plus simple des allées et venue de ses hôtes.

    Je suis le disponible de Madame S, place définie d'un dressage permanent le disponible attend ces Dames.

    Le disponible ou les convives de Maîtresse viennent à leur convenance se soulager, pratique et indispensable il sera remplis de leurs champagne.

    Madame S étant la première à utiliser le disponible, elle plaça sur son intimité un GO girl et dirigea le tube et le jet dans le réceptacle du disponible, sans perdre une seule goûte elle se soulage de son champagne intime.

    Les sanitaires sont fermés à clés pour la soirée. Jje suis le disponible de Madame S et de ses invités.

    Je fus rempli toute la soirée.

    Je fus sorti en fin de soirée dans le jardin pour vider le disponible et retrouver ma cage.

    Esclave disponible de Madame S.

    Chriss SVD 68 VD 175 20

     

    L’esclave disponible…

    L’esclave disponible…

    L’esclave disponible…

     

    J’adore ce masque qui semble avoir été fait pour toi et je le trouve très esthétique de plus ! Une convocation serait incontournable et je suis persuadée que je passerais une excellente soirée avec mon serviteur disponible.

    Et surtout, l’idée que mes invités puissent en profiter lors d’une soirée et ce pour se soulager m’excite terriblement !

    Tu serais parfait, à attendre là qu’on te sollicite pour être le toilette de la soirée. Ne pas pouvoir refuser quoi que ce soit. Mes directives seraient impitoyables. Tu ne pourrais rien me refuser.

    Madame.S

    L’esclave disponible…

    L’esclave disponible…

     


    votre commentaire
  • Votre main Maîtresse de notre reste de masculinité…

     

    Bonjour Maîtresse,

    Il y a des matins ou l’on aimerait se réveiller ainsi... féminisée, lisse, annelée, sertie, tatouée...

    Votre main maîtresse de notre reste de masculinité.

    Je trouve de la beauté dans un homme tenu par ses bourses n’en n’ayant Plus la maîtrise… Seule, vous en avez le contrôle... et tirant sur mes bourses... je pressens que ma corolle s’approchera d’un gode marqué de votre S...

    Votre Godeline.

     

    Votre main Maîtresse de notre reste de masculinité…


    1 commentaire
  •  

     

    Comment j’ai découvert le BDSM. Moi Brunoslv…

    Mes respects, Madame S,

    Merci pour Vos réponses aux commentaires sur Votre blog, Madame. C'est toujours un plaisir de Vous lire. Vous savez choisir les mots pour faire mouche et envouter toujours un peu plus les soumis qui Vous lisent, Madame.

    En relisant une fois de plus Votre blog, je me suis aperçu que je n'avais pas répondu à une de Vos demande de participation, Madame.

    Il concernait Votre interrogation quant à comment vos lecteurs ont connu la soumission.

    En ce qui me concerne, peut-être Vous l'ai-je déjà écrit, mais j'ai découvert le SM pendant mes études, en surfant sur internet. Comme beaucoup de garçons de cet âge, je trainais beaucoup sur des contenus érotiques, voire plus, et je me suis rendu compte que j'étais à chaque fois attiré par des images de Femmes plutôt autoritaires, Dominatrices.

    Et en y réfléchissant un peu, je me souviens que j'ai eu mes 1ers émois de collégiens avec le personnage de "Diana" jouée par Jane Badler dans la série télé "V". Déjà une Femme de caractère, autoritaire, qui me subjuguait et m'attirait terriblement.

    Depuis ces moments de découvertes sur internet, je n'ai cessé de creuser plus encore les relations Dominatrices/soumis, en lisant, discutant sur des sites de rencontres, mais sans oser franchir le pas. Toujours peur du regard des autres, d'un jugement.

    Certes, il y a eu quelques moments D/s dans mes relations "vanilles", en me mettant souvent à genoux pour lécher ma partenaire par exemple, mais rien de très marqué.

    Je me contentais de pratiquer seul, découvrant la morsure des pinces à linge sur mes tétons, sur mon corps, les fessées avec mes mains, ou une spatule en bois, ou une planche de bois par exemple.

    La véritable pratique n'est venue que beaucoup plus tard, en rencontrant une Femme qui m'a pris à Son service. Ce fut très marquant, très déstabilisant aussi.

    Ce qui a été déstabilisant a notamment été que j’ai eu l’impression qu’Elle avait "deviné" que j'étais soumis dès le 1er instant, dès le 1er regard !

    Cette Dame était à Grenoble pour quelques mois pour raisons professionnelles, je n'en ai jamais su plus.

    Dès le début, je l'ai aidée pour diverses tâches, me montrant toujours très serviable. Et je suis naturellement devenu son serviteur.

    Tout simplement, j'ai tout appris à Son service. Apprendre à apprendre, être à l'écoute, être attentif, concentré.

    Une rencontre marquante à tout point de vue, Madame.

    Merci encore pour Votre blog qui est une telle bouffée d’air pur dans la relation D/s : authentique, élégante, Hypnotisante. Comme Vous l'êtes, Madame.

    Quoique Vous traversiez, je Vous assure de mon profond soutien.

    Si je puis Vous être utile à quoi que ce soit, je Vous en prie, n'hésitez pas, Madame.

    Respectueusement,

    Bruno.

     

    Comment j’ai découvert le BDSM. Moi Brunoslv…

    Nous avons toutes et tous une histoire sur nos débuts. Tu ne m'avais pas parlé des tiens. Mais j'apprécie d'en savoir plus sur mes sujets, mes lecteurs et comment ils ou elles sont arrivés "là". Je suis toujours curieuse et philosophe.

    Ce monde est quelquefois impitoyable, cruel, voir démesuré; J'ai croisé beaucoup de personnes perdues, ne sachant pas, n'osant pas. Et les autres, envieux de s’aplatir sincèrement face à une Maîtresse, de se mettre à genoux, d'oser et d'y croire.

    Il y a de si belles rencontres, même si elles sont rares, elles existent. Et c'est alors formidable de pouvoir partager ensemble et de vibrer ! Une communion des sens inégalable !

    Ensuite il y a des personnes plus ou moins soumises, dans leur vie, leur vision de la relation et l'engagement que ces personnes sont prêtes à offrir; Vivre tout cela dans une vie de couple n'est pas toujours aisé et tout le monde ne peut pas "comprendre" voir adhérer à de telles pratiques. Alors, le vivre à certains moments de son existence, en cachette, devient nécessaire, incontournable. L'envie est brûlante quand on à connu certains instants forts.

    Mais il faut alors s'engager, sérieusement, dans le temps et offrir le meilleur de soi.

    La Dame que tu as croisé semble t'avoir donné de bonnes bases et t'a appris le respect et le fait de se mettre à genoux devant Elle naturellement; C'est un très bon début;

    Mais il faut avancer dorénavant et oser encore...

    Je te souhaite d'heureux moments.

    Madame.S

     


    2 commentaires
  •  

      7 anneaux métalliques…

    Bonjour Maîtresse,

    À vous vénérer chaque jour, je me sens profondément chienne, chaque matin à 7 h je suis chienne pavlovienne à attendre l’article de votre blog... ce matin j’ai mis 7 anneaux métalliques à mes attributs pour me sentir à Vous. Ainsi, Je sens mes boules étirées, gonflées, enchaînées o votre domination.

    Je sais que j’ai mon collier, ma laisse de petite chienne.

    Merci de nous installer dans cette condition.

    Belle journée à Vous Maîtresse.

    Chienne godeline.

     


    5 commentaires
  • Me zébrer de son fouet…

    Me zébrer de son fouet…

    Ma Maîtresse de substitution m’a puni pour n’avoir pas fait mon quota de marche comme demandé. J’ai eu beau dire que j’ai passé deux nuits à rouler je n’ai pas échappé à sa sentence !

    Moi qui ne suit pas préparé analement, j’ai dû y mettre deux objets durant 5 jours pour ne plus que j’oublie d’aller marcher ! Voici la photo des objets qui lui ont plu !

    Je fais très attention de ne plus prendre de punition que ce soit le pipi au lit (très punitif) ou autre car jeudi je vais la rencontrer en réel, je vous aurais dans ma tête c’est sûr car il me faudra beaucoup de courage.

    Vous savez cette Maîtresse à l’air très sévère mais juste, elle compte me mettre en cage, me zébrer de son fouet à 3 lanières acérées me travailler le sexe avec un coupe œuf ! Et que sais encore....

    le travail des 10 objets anaux, servira certainement aussi car elle m’a obligé à acheter une poire à lavement, là j’attends les consignes et ne manquerais pas de vous mettre dans la confidence, sachez que tout cela, je le subis pour vous prouver que je peux être un bon soumis, j’apprends à l’être en tous les cas, j’espère que un jour je pourrai vous montrer mes progrès.

    Je vous embrasse très très fort... sur le bout de vos pieds qui me manquent tant !

    J’ai peur, très peur....mais tellement envie de réel....

    Sixtytwo.

    Me zébrer de son fouet…

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires