• Anton teste le gingembre.

     

     

    Anton teste le gingembre.

    Anton teste le gingembre.

    Anton teste le gingembre.

    Il y a deux mois, Godeline nous a raconté ses sensations après avoir introduit du gingembre dans sa chatte et notamment la brûlure induite.

    J’ai décidé de faire le test à mon tour.

    Ce soir, mon épouse ne dort pas à la maison, seul mon fils est avec moi.

    Une fois couché, je décide de me faire un lavement dans la salle du bain du rez de chaussée. J’avoue que j’adore ce moment. Contrairement à Godeline qui pratique à l’eau froide, je me lave avec le jet brûlant de la douche. Je fais monter la température petit à petit jusqu’à ressentir la douleur de l’eau chaude que je ne pourrais supporter sur mon corps.

    Une fois propre, je m’introduis la racine dans le trou, après avoir pris deux photos. Je me suis installé dans le salon et je reprends une photo.

    Je confirme que la brûlure arrive assez rapidement, une brûlure de plus en plus intense. J’adore cette sensation de brûlure qui me rappelle l’époque où je me faisais dominer régulièrement.

    La chaleur de plus en plus violente me procure une douleur soudaine dans le bas ventre, et je dois me précipiter dans les toilettes pour évacuer un restant d’eau de mon lavement. J’ai bien failli souiller le fauteuil.

    De retour au salon, je remets la racine dans mon cul et me pose devant la télé à la recherche d’une chaîne classée X pour calmer mes ardeurs. Je commence à retrouver la brûlure du gingembre, alors que je cherche désespérément sur la box une chaîne érotique. Peu habitué, cela me prend du temps.

    Les sensations sont encore là, j’ai l’impression d’avoir envie d’uriner sans arrêt, j’ai envie de jouir, j’ai envie de m’humilier, je regrette de ne pas avoir de public. Mes recherches télévisuelles durent au moins une demi-heure et je n’ai toujours pas trouvé de chaîne gratuite.

    C’est   alors  que   je   constate   que   le   gingembre   ne   fait   plus   beaucoup   d’effet.   Je   décide   alors  de reprendre la racine pour l’éplucher à nouveau. L’odeur citronnée me saute à nouveau aux narines, et le morceau d’épice me saute à nouveau dans le cul. L’effet est immédiat et j’ai instantanément le feu au cul. Je m’assoie bien au fond du fauteuil, je bouge pour accroître les sensations, pour sentir la brûlure au plus profond.

    L’envie d’uriner me reprend. Je viens de trouver un film de Jacquie et Michel sur Internet cette fois et l’envie de me masturber est trop forte. Je ne bande pas.

    Mes doigts ont touché le gingembre pendant que je l’épluchais, et je sens une légère brûlure à leur contact sur mon sexe qui, conjuguée à la sensation du gingembre dans ma chatte, me font jouir quasiment instantanément.

    Sans plaisir, sans durcir, je vois mon sexe couler. J’adore.

    Merci Maîtresse, Merci de me dominer à distance et sans même le savoir.

    A moins que ce ne soient des ordres télépathiques !

    Anton.


  • Commentaires

    1
    lolomaso78
    Lundi 5 Février à 07:52

    je connais bien les effets de cette racine  hummmm

      • Lundi 5 Février à 13:20

        Ah tu as donc déjà goûté aux délices des brûlures du gingembre !!

    2
    albin
    Lundi 5 Février à 11:40

    je voie que mon idée du gingembre fait son chemin si on peut dire

      • Lundi 5 Février à 13:21

        Je crois que tu as fait de nouveaux adeptes effectivement ! C’est agréable à voir et à lire. Et à subir sans doute !

    3
    lolomaso78
    Lundi 5 Février à 18:11

    oui oui je connais bien Madame  et j ai la chance de trouver  dans les magasins pas loin de chez moi de belles et grosses racines ^^

      • Jeudi 8 Février à 10:54

        Il est vrai que cela est un avantage de trouves des grosses racines à disposition quand on veut se faire plaisir !

    4
    aaron
    Lundi 5 Février à 22:34
    Maîtresse,
    Décidément nombreux de Vos soumis ont des âmes de cuisiniers.
    aaron
      • Jeudi 8 Février à 10:55

        Moi qui suis gourmande, me voilà bien gâtée et entourée !!

    5
    Godeline
    Mercredi 7 Février à 08:21
    J'avoue Maitresse que se faire prendre par du gingembre est l'action la plus difficile que ma corolle ai eut à supporter. La brûlure est vraiment intense, in se demande si l'on va retrouver une situation normale. Mais la sensation de vous appartenir est la plus forte et le bonheur est là...
    Écartelée, brulante pour Vous...
    Votre Godeline.
    6
    Anton
    Samedi 10 Février à 17:52
    La soumission, un sentiment qui s'est insidieusement enraciné au plus profond de mon être.
      • Lundi 12 Février à 11:54

        Enraciné et tenace, pour longtemps, toujours…

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :