•   Anniversaire(s)…

    7 octobre 2017

     

    Un jour qui restera à jamais dans ma mémoire ...

     

    Il y a un an, jour pour jour, Vous avez répondu à mon mail envoyé quelques jours plus tôt ... 

    Je me souviens de l’émotion ressentie en vous lisant, je crois qu’inconsciemment ce jour-là j’ai compris que nous avions un futur à construire ...

    Un futur que je n’imaginais pas aussi fort, aussi intense ...

    Cela ne se contrôle pas, ne s’explique pas ... 

    Certaines personnes apparaissent, d’autres disparaissent et quelques-unes font un retour en trombe dans votre vie ! 

    Je n’ai jamais pu Vous oublier, même à l’époque, pourtant il n’y avait rien eu de plus que quelques échanges de mails et une première rencontre. Sans suite ... 

    Vous êtes restée dans un coin de ma tête, comme si elle ne voulait pas Vous oublier ! 

    Mais aujourd’hui je dirais heureusement qu’elle ne Vous a pas oubliée ! 

    Jamais je n’aurais connu ces sensations, jamais je n’aurais eu ces émotions ... ces peurs aussi ... 

    Tellement de souvenirs ... en une seule année ... 

    En espérant sincèrement qu’il y en ait encore d’autres ... ainsi que plein d’autres années ... 

    Je ne vois pas mon avenir sans Vous, Arya est née grâce à Vous et elle restera à vos côtés quoi qu’il arrive ! 

     Votre Arya.

     

     Anniversaire(s)…

     

    Merci Mon Arya…
    Des mots dont j’avais tellement besoin. Pour y croire, encore et avancer, ensemble, toi et moi.
    Nous sommes attachées, l’une à l’autre et nous ne pouvons pas faire comme si cela n’existait pas.
    Un lien, comme indestructible, nous lie, toi ma soumise, moi ta Maîtresse.
    Continuons de traverser ensemble ce chemin, tortueux ; mais la vie n’est jamais facile et rien n’est jamais acquis.
    Croyons en « nous »…

    J’en profite pour te souhaiter un doux anniversaire, qui je l’espère pourra être fêté ensemble, bientôt.


    Madame.S

     

     Anniversaire(s)…

     


    10 commentaires
  •  

    Il y a un moment que je ne vous avais pas sollicité pour un défi.

    Les beaux jours aidant, j’ai vraiment envie de vous voir dans un lieu extérieur. Dans la tenue qui correspondra à l’endroit que vous aurez choisi ; mais je veux que vous ayez une inscription « MS » sur votre corps ou un autre support pour que cela soit sur la photo. Vous pouvez donc être nu(e) ou habillé(e).

    Prenez des risques, cela sera d’autant plus excitant et vous me ferez bien plaisir.

    Soyez inventifs et ne me décevez pas !

    J’attends vos clichés avec impatience.

    Madame.S

     

    Nouveau défi… Extérieur… Par Arya.

     

    Voilà le résultat de mon défi.

    Fait au travail entre 2 trajets en camionnette, à la vue de plein de monde, moment stressant !

    Peu de temps pour faire de meilleures photos mais j’espère qu’elles vous plairont ...

     

    Votre Arya.

     

    Nouveau défi… Extérieur… Par Arya.

     

    J’avoue que pour moi ce défi est réalisé certes en prenant des risques, mais j’attendais des photos un peu plus, comment dire !? Dénudées et extérieur. Je suis franche, comme toujours ;
    Mais bravo, ton défi est réussi !
    Madame.S

     

     


    7 commentaires
  •  

    Nouveau défi. Dessinez votre soumission par Arya…

     

    Puisque tu m'as élue et sortie de mes doutes

    Que tu m'as mise à nu pour tracer une route

    Dans mon cœur sur ma peau à l'encre d'émotion

    Et me laver à l'O de la révélation

    Dans ce beau rituel qui est ma renaissance

    Moi  la venue à toi par l'Ouest des supplices

    Toi qui m'attendais à l'Orient des délices

    Écoute mon appel et entends ma patience

    Je sais tous les degrés de mon apprentissage

    Que sans honnêteté il n'y a pas de courage

    Qu'à l'autel des serments, comme une pénitente,

    Il me faudra souvent revenir en attente

    Je suis la pierre brute qui peut nourrir ta main

    La muette sans lutte qui te veut pour gardien

    Laisse-moi me plier à l'airain de tes jeux

    Laisse-moi donc passer la porte de tes vœux

    C'est entre ces piliers où je te suis offerte

    Que tu peux décider de ma joie ou ma perte

    Je viens les yeux bandés sous ton œil vigilant

    Subir la loi sacrée de tes attouchements

    Suivre l'initiation qui me fera complète

    Jusqu'à consécration si vraiment tu le souhaites.

    Tes règles je suivrai en toute obéissance

    Tes épreuves jamais ne me seront offenses

    Car elles sont la clé de ce monde invisible

    Que tu peux révéler en usant des possibles

    Fermant ce cercle noir à mon cou implorant

    Tu m'offres ton vouloir et moi j'oublie le temps

    Ce sont des heures blanches qui s'ouvrent à l'infini

    Ce sont des heures franches où toujours tu écris

    Tes maux pour me surprendre à l'émoi de ma peau

    Où je me laisse prendre à tes coups de ciseaux

    Qui viennent lacérer ma raison et mes peurs

    En artisan zélé tu œuvres sans erreur.

    A 3 je ne suis plus et j'ai toujours été

    Celle que tu as voulu un jouet transcendé

    Et je suis sur la croix liée pour ton plaisir

    Tendue selon ton choix miroir de tes désirs

    Lune offerte à ta force, aux baguettes de buis

    A la branche à l'écorce de l'acacia qui suit

    Aux griffes de tes doigts aux caresses du gant

    Au souffle de ta voix au cierge pleurant

    Une géographie sur mes globes brûlants

    Éphémère graphie ....

    A 5 en équilibre un baiser me ravit

    Sur ma chair qui vibre il scelle l'harmonie

    Tu me mets à tes ordres Tu me places hors du monde

    Et de tous mes désordres tu viens régler la ronde

    En compagnon subtil attentif au voyage

    Des larmes sous mes cils tu gardes témoignage

    Et c'est là ta sagesse et c'est là la beauté

    De cette étrange ivresse que tu sais me donner

    Ô ma Maîtresse alchimiste quand tu me fais ployer

    Sous la corde et les nœuds pour que mon plaisir flambe

    Le delta lumineux au compas de mes jambes

    Ouvre ce lac d'amour qui toujours t'est dédié

    Mystère où ton discours sait se désaltérer

    Et quand la volupté m'emporte au firmament

    A 7 sans hésiter je suis femme vraiment

    Étoile rougeoyante à ta voûte céleste

    Une putain sacrée, ta sœur et tout le reste

    Tu me couvres d'un drap je te demande grâce

    Et je suis dans tes bras heureuse heureuse et lasse

    Certaine de ma voie quand je croise tes yeux

    Et ma lune flamboie au soleil de tes vœux

     


     

    Un texte que je trouve sublime;

    Et même s'il n'est pas de toi Arya, il comporte des mots forts, exprimés pour notre relation;

    Et il me touche énormément.

    Je te le dis également pour le dessin que tu as fait pour réaliser mon défi ! Doublement bravo.

    Un défi brillamment réalisé !!

    Je suis très fière de toi.

    Madame.S

     


    11 commentaires
  •  

     

    Les tâches ménagères par Arya…

     

    Vaste sujet que celui des tâches ménagères ...

    En général je n’aime pas cela ... cela peut étonner, les femmes sont souvent plus fan de ménage que les hommes ... moi non ...

    Je préfère encore le bricolage au ménage, je préfère monter des meubles, gérer tout les accessoires électroniques par exemple plutôt que passer la serpillère ou faire la vaisselle !

    Je ne trouve aucun plaisir dans les tâches ménagères, même les courses si je suis seule je fais au plus vite, à deux je préfère, je trouve que c’est beaucoup plus agréable !

    Mais je me proposerais volontiers pour quelques meubles à monter chez vous, accessoires électroniques à brancher ou mettre en route, quelques courses avec vous ou vous conduire où vous le souhaitez ;)

    Votre Arya.

     


     

    Je m'attendais un peu à tes réponses il faut bien l'avouer, maintenant que je te connais plus amplement.

    Mais je suis ravie de constater que tu pourrais faire des efforts pour ta Maîtresse;

    Madame.S

     


    13 commentaires
  • La photo qui m’a troublée…

     

    L’autre jour, Vous m’avez envoyé une photo… Elle n’a pu que m’inspirer et je vais vous raconter…

     

    Je suis là dans cette chambre, nue, à genoux, vous attendant ...

    Vous entrez vêtue d’un corset noir, une magnifique culotte en dentelle noire, bas résille, talons aiguille vernis noirs, je frémis ... vos mains gantées de rouge me font perdre la tête !

    Vous vous approchez de moi, je vous embrasse les pieds, vous me caressez la tête tendrement...

    Vous vous installez dans le fauteuil juste à côté, m’observez, je ne bouge pas ... je sens votre regard sur moi, je suis à vous totalement...

    Vous m’ordonnez de m’approcher, de vous caresser les jambes, les pieds, je m’exécute, tremblante...

    J’ai tant envie d’embrasser chaque millimètre de votre corps, de vous sentir contre moi ... ressentir votre plaisir, du bout de ma langue ou de mes doigts...

    Je rêve ...

    Votre voix me ramène à la réalité, vous ôtez votre culotte en dentelle et m’ordonnez de vous lécher, je succombe ... ma langue s’active entre vos cuisses, elle vous titille, vous donne du plaisir...

    Vous me repoussez, je reprends ma position, frustrée que ce moment soit si court ... je passerais des heures entre vos cuisses ...

    Vous vous levez, vous fouillez dans un tiroir et en sortez des menottes que vous refermez sur mes poignets, des pinces que vous posez sur mes tétons tout durs, vous placez un bandeau sur mes yeux ...

    J’entends des bruits mais impossible de savoir ce que vous préparez ...

    Vous m’aidez à monter sur le lit, m’ordonnez de relever les fesses, la tête posée sur le lit, je suis surexcitée ...

    Vous me laissez dans cette position quelques instants, cela me paraît interminable ...

    Une brûlure soudaine m’arrache un gémissement, puis deux, puis trois ... les brûlures s’enchaînent ... vous jouez avec une bougie sur mon dos et mes fesses ...

    Vous admirez votre œuvre...

    Vous fouillez à nouveau dans un tiroir...

    J’imagine tant de choses, je m’attends à tout ... ou presque ...

    Vous me caressez l’entrejambe, toujours vêtue de vos gants rouges, je suis trempée, vous me pénétrez, un doigt après l’autre ... jusqu’à passer votre main entière ... j’aime sentir vos doigts, votre main gantée me pénétrer ... je rêve de ce moment depuis tellement longtemps que je ne suis plus moi, je défaille ...

    Vous m’ordonnez de ne pas jouir ...

    J’ai envie d’exploser ... Je lutte, je me retiens ... vous retirez votre main ...

    Pour me remettre de mes émotions, vous me donnez plusieurs fessées ... qui ne font que m’exciter encore plus à vrai dire...

    Tout à coup, sans prévenir, vous me pénétrez avec votre gode ceinture, vous allez et venez dans mon intimité, votre intimité... je vous appartiens... je suis toujours aussi excitée, au bord de l’orgasme, vous m’ordonnez de jouir ... je m’écroule ... un orgasme intense ... je reste pantelante ...

    Vous vous placez devant moi, m’ordonnant de vous lécher à nouveau, je me délecte... vous jouissez sous ma langue ... je continue... je lèche encore et encore ... quand tout à coup je sens un liquide chaud remplir ma bouche ... je suis troublée ... c’est une première pour moi ... mais je ne veux gâcher aucune goutte de votre précieux nectar ...

    Vous m’aidez à me relever, ôtez les pinces toujours accrochées à mes tétons endoloris... me détachez les mains... m’embrassez tendrement...

    Votre Arya, rêveuse...

     


     

    J'aime beaucoup ton texte et je suis très touchée par cet écrit;
    J'ai bien fait de t'envoyer cette photo qui t'a fortement attirée et inspirée.
    Je suis heureuse de te lire ce matin, mon Arya, ma soumise; Ma mienne...
    MS

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique