•  

     

    Défi comptabilité de mes pensées à Maîtresse Sylvania… Par Chriss.

     

    Madame S.

    Petit compteur manuel toujours en poche pour des clics de pensées !

     

    Lundi 5 février :

    À mon réveil 1 pensée en ce début de semaine

    7 h, regarder le blog

    7 h 45, continuer à écrire l'histoire

    9 h, pause regarder le blog

    16 h, commenter sur le blog pensée de Stéphane

    19 h, 1 h 20 de yoga ne penser qu'à Madame S pendant la séance

    Une dernière avant de dormir

    Environ 20 clics pour mes pensées globales du jour

    Pensée  moyenne de tous les jours

     

    Mardi 6 :

    25 clics de pensée, Madame S m’a envoyé une troublante photo

     

    Mercredi 7 :

    Envoie d'une photo dès mon réveil.

    15 clics

     

    Jeudi 8 :

    19 clics

     

    Vendredi 9 :

    Trois mails de Madame S

    Une journée remplis de clics 25 au total

    Grosse journée de pensée plus un SMS envoyé.

     

    Samedi 10 :

    Pensées multiples toutes la journée avec plusieurs mail à Madame S donc un reçu

    15 pensées au total.

     

    Dimanche 11 :

    Me suis reposé mais j'ai beaucoup pensé à elle toute la journée. 30 pensées.

    Environ 149 pensées cette semaine bien que j'en ai surement oubliées...

     

    Chriss S V 68 VD 175 20

     


     

     

    Bravo et très original d'avoir pensé à ce compteur pour tes pensées ! Pour ne pas commettre d'erreur tout au long de ces pensées.
    Mais n'as-tu pas oublier de cliquer quelquefois ? Voilà la question que je me suis posée...J'aime t'avoir accompagné lors de ces rêveries tous les jours, pendant une semaine et j'aime savoir que tu penses à moi...
    Madame.S

     

    Défi comptabilité de mes pensées à Maîtresse Sylvania… Par Chriss.


    4 commentaires
  •  

    Vacances dans le Sud. Suite par Chriss…. - 8 -

     

    Tout était parfait et la journée continuait tranquillement.

    Maitresse fit soudain une annonce.

    • «  Mes esclaves je vous autorise à faire une pause jusqu'à nouvel avis. Désaltérez-vous, mangez des fruits et vous pouvez aussi vous détendre et fumer pour ceux qui le souhaitent. Nous avons encore des choses à faire avec nos trois pénitents alors reposez-vous avant le sprint final !
    • Chriss veille à ce que vous ne manquiez de rien.

    Un grand "Merci Maitresse !" viendra confirmer cette généreuse initiative.

     

    Godeline était toujours attachée et resterait encore quelques heures ainsi à expier ces fautes ;

    Quant à Aaron rien n'était fini pour lui !

    Maitresse se déplaça vers Aline qui était emprisonnée dans un carcan horizontal  de bois massif. Elle portait des escarpins de 12 cm, des bas résilles noires et une perruque noire au carré. Son corset enveloppait ses hanches, un soutien-gorge en latex muni de petites pointes intérieures piquait sa peau à chaque mouvement. Un trou  faisait sortir ses tétons proéminents et des pinces crocodiles lui mordaient sa chair.

    Maitresse passa derrière elle en lui caressant le dos jusqu’aux fesses, elle tira sur les sangles qui reliait ces couilles séparées à son corset. Elle donna deux clics supplémentaires au spéculum pour bien agrandir son trou quant à son clito il trempait dans une cellophane rempli d'ortie fraîche.

     

    Maitresse caressa le visage d'Aline et lui donna un baiser sur le front. Elle enleva son bâillon bite et un filet de bave en sorti. D'une voix douce Maitresse lui dis :

    • « Ma chère Aline tu sais pourquoi tu es là ? »
    • « Non Maitresse. »

    Tu sais que tu m’as beaucoup déçue et en plus tu me mens !

    • « Non Maitresse. »
    • « Tu m’as trahie, je sais que tu es allé trouver Maitresse Mika en Belgique quelqu'un t'as vu là-bas alors ne me ment pas, tu aggraves ton cas ! Je suis vraiment triste que aie fait ça, tu pouvais me demander et j'aurais peut être accepté !? Mais tu m'appartiens et en plus tu vas faire la pute ailleurs vraiment je suis déçue.
    • « Regarde Chriss lui il a demandé à son épouse et sa Maitresse pour être ici. Elles ont accepté toutes les deux, il a été honnête avec lui-même et il est récompensé. Les autres aussi sont récompensés regarde comme je suis gentille avec eux. Tu es vraiment une sale gamine et tu n'as même pas honte ! Je devrais te bannir à jamais tellement tu m’as blessée mais j'ai bien réfléchi et je veux te donner une deuxièmes chance. Par contre je ne vais pas en rester là tu t’en doute ! »
    • « Oui Maitresse. »

    Maitresse frappa dans ses mains.

    • «  Ok mes soumis revenez à vos places nous allons reprendre avec la salope d'Aline ! »

    Après ce moment de détente que Maitresse par sa grande générosité nous a donné, nous reprîmes tous notre place dans le silence.

    • « Tout le monde à genoux ! »

    Maitresse nous contemplait  de sa splendeur naturelle, très calme, elle s'exclame !

    • « Je ne vais pas revenir sur la trahison d'Aline. Je ne suis pas en colère mais déçue. Je devrais la bannir mais je n'y arrive pas. Je ne peux effacer toutes ces années mais je peux lui prouver que certaines choses ne se font pas et j'ai donc décidé de prendre des mesures disciplinaires très dures pour remettre Mlle dans le droit chemin !
    • « Sixtytwo vient ici ! »
    • « Oui Maitresse ! »
    • « Tu vas déshabiller la salope. »
    • « Oui Maitresse. »

    Il lui enleva ses chaussures,

    - "Arrache ces bas !"

    Il décrocha les sangles reliées à ses couilles et enleva son corset puis en dernier sa perruque.

    Stéphane vient ici aussi toi tu l’as débarrasses de ces accessoires et tu la détaches.

    Il ferma le spéculum et le retira. Puis il détacha ses couilles, enleva ses pinces et le bâillon, le cadenas sauta pour libérer Aline toute déboussolée par ce changement.

    • "Aline aux pieds sans bouger jambe écartées."

    J'avais préparé sur une table une liste de divers objets que notre Maitresse m'avait fait préparer.

    Elle plaça pour commencer une cage de chasteté de petite taille pour réduire son clito au minimum. Un plug verrouillé, un collier minerve bien épais et une paire de pince à tétons à clochette.

    Elle fixa autour de ces couilles un bracelet électrique d'éducation, des bracelets aux chevilles et aux poignets et pour finir des moufles emprisonnèrent ses mains.

    • « Arya vient ici ! »
    • « Oui Maitresse. »

    Elle lui tendit une tondeuse.

    • "Aline sera tondue pour sa trahison comme l'ont été certaine femme après la guerre. »

    Arya s'activa et commença son office par le devant du crâne, les cheveux qui lui restait tombèrent sur le sol.

    • « Rase lui aussi ses sourcils, je veux un esclave bien court ! »

     

    Maitresse vient ensuite se placer devant Aline et lui posa la touche final un bâillon avec un trou et bouchon.

    Pour compléter le tableau…

    • « Voilà dès cette minute Aline perd son nom de soumise, son nouveau nom et CHIEN plus personne l'appelle Aline. Maintenant c'est CHIEN si un de vous se trompe il sera puni. Les règles sont les suivantes pour le chien :

               Il vit à quatre pattes. Dort dehors dans la niche. Il sera nourri deux fois par jour des restes ou de ce que j'ai choisi pour lui. Les esclaves pisseront dans son trou pour l'hydrater. Il sera promené et sorti pour ces besoins et pissera dans un seau en dehors de la promenade.

               Il pourra être battu et humilié par chacun d'entre vous ou sous mes ordres mais je reste la prioritaire. Une décharge sur ces couilles signifie sa venue immédiate à mes pieds ils sera encouragé par d'autres décharges pour un manque de motivation, rapidité ou pour mon plaisir !

               Il reste dans cet état jusque-là ce que j’aie décidé du contraire et sera évalué chaque jour de son retour.

               Maintenant le chien va à la niche…

     

    Une bonne décharge le fit courir jusqu'à sa nouvelle maison.

     

    A suivre...


    5 commentaires
  • Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Maitresse,

    Votre soumis à fabriqué il y a quelques temps cet objet de servitude, installé dans un endroit discret mais accessible.

    Le WC est transportable dans le jardin ou à la cave.

    Maitresse d'un claquement des doigts le soumis se précipite et passe sa tête dans le cube pour une courte ou longue durée.

    Plusieurs accessoires sont adaptables, un entonnoir pour une meilleure précisions, un simple couvercle pour l'isolement. Un bac de rétention sous la tête de l'esclave récupère le champagne malencontreusement échappé de la bouche de l'esclave. Des mousquetons sont fixés à base et en haut de la boîte pour immobiliser bien écarté son anus et ses parties sont accessibles pour le plus grand plaisir de la Maitresse.

    Me voici donc en position pour revoir votre offrande sous les toilettes personnelles de Madame S. La bouche bien ouverte au service d'évacuation des envies pressantes de Madame S pour un service de nettoyage de bonne qualité et économique.

     

    Service pratique à la servitude et d'obéissance de Madame S.

     

    W C hriss S V 68 VD 175 20

     

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

     

     

    Oh mais que voilà une belle réalisation, imaginée par toi, réalisée donc par toi. Pour le bon plaisir et le confort de Madame.S. Il manque, peut-être, un contour en mousse ou un coussin ou autre pour le confort de la Maîtresse sur la cuvette.

    Mais franchement voilà un bricolage réussi et digne de toi Chriss.

    Et les initiales « MS » ajoutent au charme de ce WC qui de plus est portatif ! Bravo, que dire de plus. Envie de le tester un jour, bien évidement… Car la position du soumis est parfaite pour un nettoyage de qualité comme tu le dis.

    Madame.S

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !

    Le WC transportable !


    10 commentaires
  •  

    La vie de couple D/s par Chriss…

     

    Madame S,

    Joli sujet que celui-ci, mon premier fantasme de soumission d'adolescent reste celui d'être soumis sur une longue durée voir de vivre ces début sous l'apprentissage d'une Maitresse. Mais la réalité est toute autre, les chemins de la vie sont difficile à trouver, un travail, étudier, gagner un peu d'argent être libre et s'amuser. On oublie vite la dépendance que pourrait amener à une vie différente de ces amis.

    J'ai gardé ma liberté d'épouser une femme extraordinaire et jamais je me suis posé la question si elle voudrait faire de moi son soumis.

    J'appartiens d'abord à mon épouse je ne suis pas son soumis mais son mari qui dois la protéger et l'aider comme devraient le faire tous ces maris qui pensent avec leurs bite ou leur propre confort.

    Je fais tout cela pour elle parce que c'est normal, par respect et envie simplement.

    Elle apprécie tous ce que je fais pour elle mon premier piercing était fait pour elle. Elle a beaucoup aimé ce geste je suis son soumis sans l'être.

    Un jour après avoir commis une grosse bêtise je suis allé voir une punitrice cette femme m’a demandé pour quel motif je venais me faire punir. Après explication et mes aveux mon épouse a pu soigner mes fesses des 200 coups de canne mais à apprécié mon geste et ma pardonné.

    Ma Maitresse équilibre ma vie et m'aide aussi à être meilleur avec ma famille. J'aurais pu tout perdre en avouant mes penchant, mais j'ai gagné de la confiance et cela à solidifié mon couple.

    Ma Maitresse et aussi mon amie et nous n'avons pas de secret l'un pour l'autre, je suis toujours là pour elle a tous moments même en dehors de la relation bdsm.

    J'ai su tous de suite après quelques échange que Madame S était une vraie Maitresse à qui je pourrais faire confiance elle sait être à l'écoute de ces soumis dans un grand respect. Elle donne toujours envie de se surpasser. Elle veut toujours mieux nous connaître pour mieux nous soumettre.

    Elle a su motiver par son imagination de donner plus, le meilleur exemple reste le S cette lettre, qui est devenu un vrai symbole et ils valorisent notre imagination de le présenter sous diverses formes de soumission et là je dis bravo Madame S.

    Nous avons tous choisis des chemins différents et nous respectons l'avis de tous mais je ne pourrais pas vivre ma soumission autrement que en dehors de ma vie familiale, j'ai besoin de me sentir protégé et de vivre autre chose chaque jours.

    J'appartiens à ces trois Femmes et elles remplissent ma vie de bonheur.

     

    Chriss votre S V 68 VD 175 20

     


     

     

    Chriss,

    Je te comprends fort bien. Ton envie, jeune, de dépendance et de soumission et puis la vie qui prends le dessus et les règles différentes, avoir un travail, gagner de l’argent et avoir un logement pour se reposer de ses journées.
    Puis l’envie de fonder un couple, croiser une femme que l’on imagine dominante, ou non.

    La respecter, comme tu le dis si justement ; Et trop souvent, la femme est maltraitée et non reconnue. Quand on sait qu’en France une femme meurt tous les 3 jours des suites des coups d’un homme, je crois qu’il y a encore un grand pas avant d’y trouver une égalité et un respect de la femme.

    Tu respectes la tienne et tu l’aimes car elle est celle que tu as choisie. Bravo.

    Tu as osé avouer que tu étais soumis, tu aurais pu tout perdre mais tu as gagné la confiance de tes proches. Je te l’ai déjà dit mais je trouve cela très beau comme démarche.

    Je suis heureuse si je suis celle à qui l’on a envie de faire confiance et que celle-ci s’installe dans le temps avec la relation. Pour moi cela est vital, essentiel et j’y tiens beaucoup. Tu l’as compris.

    Comme tu l’écris si justement, tu « appartiens à trois femmes et elles remplissent ta vie de bonheur »…
    Et je suis très heureuse de faire dorénavant partie de ces trois femmes qui t’apportent un équilibre et un bonheur dans ta vie de soumis.

    Madame.S


    6 commentaires
  •  

    Votre avis pour la suite de l’aventure de Chriss et son histoire…

     

    Chriss aimerait votre avis, comme l'histoire est longue et n’est qu’au début !

    Chriss avait donc dans l'idée de continuer à faire contribuer mes soumis.

    Tout le monde parle de marquage définitif, voici donc un sondage ou chacun donne son avis ou sur leur propre souhait ou bien un avis général l'emporte…

    MARQUAGE: fer rouge /tatoo/piercing /autres !?

    EMPLACEMENT: pubis /seins/fesses/dos/anus /ou autres !?

    Ainsi je placerais leurs souhaits ou envies d'être marqué(e)s toute au long du récit.

    Vu l'engouement de mes écrits et que certains demandent de figurer dans notre histoire, je souhaite bien sûr faire participer tout le monde.

    Si certains ont des idées elles seront les bienvenues. Il suffira de les communiquer à Madame S qui me les transmettra, je ne veux frustrer personne.

    Mais svp n'écrivez pas n'importe quoi ou juste par envie pour ne pas inonder la boîte mail de notre Maitresse.

    Nous sommes ces soumis(e) et respectons notre Divine.

    Bien à vous Madame.S.

    Chriss S V 68 VD 175 20


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique