• Enfin un plan cul…

     

     

     

    Enfin un plan cul…

     

    Bonjour maîtresse,

    Il y a bien longtemps que ma chatte n'a pas été baisée.

    Dans l'après-midi de ce vendredi, j'ai reçu un SMS d'Abel, un arabe que j'ai fréquenté il y a quelques mois et qui répondait à un de mes messages me disant qu'il avait perdu tout son carnet d'adresses et me demandant qui j'étais. Il a vite remis un visage et des anecdotes sur moi.

    Après un dialogue rapide par SMS, nous avons rapidement décidé d'un rendez-vous le soir même. Il avait envie de me pisser dessus et de me baiser. Rendez-vous prévu à 18 h.

    Nous sommes vendredi, mes collègues ont prévu de boire un verre dans notre bistrot cantine. Je leur confirme que je suis pressé pour cause de plan cul, je bois une bière et me sauve.

    J'arrive chez Abel avec une demi-heure de retard. Il est super excité. À peine entré chez lui, le voilà qui me tripote, la caresse, tente de me branler à travers mon jean. Je suis obligé de le repousser avec autorité pour me déshabiller et aller dans la salle de bain. Moi aussi j'ai envie de lui, espérant qu'il saura garder son calme et me prendre comme lors de notre dernière rencontre, mais j'ai besoin de ce petit moment d'intimité dans la douche pour me sentir propre, dehors comme dedans.

    Alors que je profite de la douche, Je me rends compte de la misère de l'endroit. Abel vit dans une des 3 ou 4 barres d'immeubles d'un quartier populaire de Gennevilliers. Son mobilier est quasiment inexistant, son seul luxe se réduit à un écran de télévision. Ce qui me fait prendre conscience de cette pauvreté, c'est que l'eau de la douche est juste tiède. Un scandale de laisser vivre des gens dans de telles conditions !

    Bref, ayant fini de me laver, j'appelle Abel pour lui demander s'il a toujours envie de pisser. Je sais qu'il aime, et l'uro est mon péché mignon. Malheureusement, il n'a pas su se retenir de pisser avant mon arrivée, et il doit se forcer pour lâcher quelques gouttes dans ma bouche. Dommage, une petite pipe pour qu'il soit bien propre, je m'essuie et file le retrouver dans la chambre, en ayant attrapé mon cockring sur le chemin. Il s'agit d'un anneau qui se met sur le sexe, un cordon en cuir réglable qui permet d'enserrer le trois pièces complet, et d'un autre cordon pour relier le premier cordon à l'anneau et ainsi de bien séparer les deux boules. Quand je mets cela, mon sexe est plus dure quand je bande et cela retarde un peu l'éjaculation. J'espère que cela aura le même effet sur lui.

    Une fois le cockring posé, je commence à le sucer pour lui faire prendre vie à sa bite. Il est super excité, il veut aussi goûter la mienne ainsi que ma chatte, me mets en 69. Il s'active sur ma chatte, je la sens s'ouvrir petit à petit sous les effets de sa langue et de ses doigts. Dans le même temps, sa queue durcit et je pense qu'il est suffisant en forme pour me prendre.

    Je me mets à quatre pattes, et il met une capote. Erreur, cela le fait ramollir. Il caresse son sexe sur mon cul, se branle sur mes fesses, tente le missionnaire, mais rien n'y fait, il ne bande plus.

    Je lui retire sa capote et le reprend en bouche en le masturbant vigoureusement. Je sens qu'il prend du plaisir, je sens son plaisir qui grandit, son souffle se fait plus fort. Je décide de le finir ainsi et il ne faut pas longtemps pour qu'il jouisse dans ma bouche, lâchant 3 jets au fond de ma gorge. Un peu déçu qu'il ne m'aie pas baisé mais content de l'avoir fait jouir.

    Lui est déçu de ne pas m'avoir fait jouir. Alors que je suis allongé sur le dos les cuisses écartées, il recommence à s'occuper de ma chatte. Il mouille un doigt, deux doigts et me baise. J'écarte mes fesses pour qu'il me prenne plus profond. Il ajoute un troisième puis un quatrième doigt, il me baise plus fort, plus profond, plus vite. Je sens mon sexe durcir alors que je ne me touche pas. Je sens qu'il a trouvé ma prostate et je sens qu'il va finir par me faire juter sans même que je me touche.

    Mais cela fait trop longtemps que je n'ai pas jouit ainsi du cul. Je veux profiter au mieux du moment et pour être certain de prendre un maximum de plaisir, je prends mon sexe en main alors qu'il durcit déjà. Je sens que cela va venir très vite, je sens un plaisir Intense arriver, et c'est dans un profond orgasme que je lâche ma jouissance sur mon ventre, les doigts d'Abel toujours fichés dans ma chatte humide. Quel pied ! Abel à vraiment du s'occuper de moi !

    Cela faisait vraiment longtemps que je n'avais pas fait un plan cul, j'ai pris un grand plaisir. Ouf.

    Je pense à vous.

    Anton.

     

    Enfin un plan cul…

     


  • Commentaires

    1
    aaron,
    Dimanche 27 Mai à 09:23
    Maîtresse,
    Vraiment troublante et belle que l'expérience D'Anton.
    aaron
      • Lundi 28 Mai à 15:53

        Anton à une façon bien à lui de nous narrer ses aventures et il est toujours troublant il est vrai !

    2
    Aline
    Lundi 28 Mai à 08:19

    Au fond de la gorge,

    Aline adore !!!

      • Lundi 28 Mai à 15:54

        Aline est une salope et il est vrai qu’elle aime qu’on la lui enfonce profondément !!

    3
    Aline
    Lundi 28 Mai à 16:55

    Vous êtes la seule à si bien me connaître,

    Divine Domina. je vous adore !!!

    4
    Anton
    Dimanche 3 Juin à 17:09
    Je ne sais si mon style narratif vous plaît, je n'en suis pas sur.
    Je vais essayer de partager plus d'émotion la prochaine fois
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :