• Je vais la rencontrer…

    Je vais la rencontrer…

     

    Madame,

    Je suis comme vous, j’aime la ponctualité et ne supporte pas d’être en retard, aussi je prendrais mes dispositions pour être à 19H30 sur le parking du restaurant où nous allons nous retrouver.

    J’ai tellement peur que la neige ne nous empêche de nous voir….

    C’est à la fois une chance, un honneur que de partager votre repas sous cette forme, en face à face... tout en étant un motif de très nombreux tourments. Par certains côtés davantage que si nous nous étions retrouvés dans une chambre d'hôtel.

    Cette attente  occupe mon esprit depuis votre proposition, de l’idée d’accepter, aux questions d’organisation et jusqu'à notre rencontre.

    Madame S, ce soir, je serais en face de vous.

    Car cette attente me perturbe je ne peux le nier, j’essaye ne pas trop y penser, ce qu’il est difficile du reste, car je sais que je ne trouverais pas les réponses aux questions que je me pose avant d’avoir partagé votre repas.

    Celles-ci portent sur moi essentiellement. Seule votre présence, dont je suis certain qu’elle me sera tout aussi intimidante que déstabilisante, apportera une réponse à mes interrogations...

    Pourtant elles me poursuivent, ne me quittent pas et ne me quitteront pas... c'est bien la seule certitude que j'ai au moment où je rédige ce courrier...

    Quelle sera mon attitude devant vous ? Cette inquiétude d'être ce que je ne voudrais pas, être celui que je suis habituellement... La peur d'adopter une posture faussement décontracté, de me servir de l'humour comme paravent ou essayer de me donner une contenance désuète.

    Aussi, la peur de perdre devant vous , Madame S, la spontanéité que j'ai à me confier à vous jusqu'à présent par écrit,  la peur de ne pas être capable de vous donner l'accès très naturellement à ce que j'ai de plus enfoui, de plus intime... ces questions me reviennent et m'accompagneront jusqu'au premières minutes de notre rencontre.

     

    Je sais que ces questions se manifestent par le désir de vous découvrir, autrement que par l'écrit, avec l'envie de ne pas vous décevoir... et cela me tourmente.

    Est-il utile de préciser que ces pensées débordent sur mon quotidien, sur ma concentration... professionnellement je suis à l'arrêt, mes maladresses et oublis ont battus des record au point d'énerver ma femme et la musique qui m'accompagne dans mes trajets rentre par une oreille sans s’attarder...

    Voilà dans quel disposition d'esprit je suis à ce jour et que je serais, pour le moins, ce soir...

    Je vous souhaite une bonne journée Madame S, vous rencontrer ce soir est un honneur pour moi.

      

    Très Respectueusement.

    Stéphane.

     

    Je vais la rencontrer…


  • Commentaires

    1
    Chriss
    Mardi 19 Décembre 2017 à 07:41

    Peut être que je connaitrais un jour ce moment ?

    Cela pourrait ressembler à un premier rencard amoureux ,mais nonc'est plus grand que ça,j'ai déjà connu cela et c'est tj un moment particulier qui peut changer nos vie de soumis, seul une soumise ou un soumis peux comprendre cela.

    Chriss S V 68 VD 175 20

      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:01

        Oui je pense que l’on pourrait comparer cela à un rendez-vous galant d’un amoureux, qui redoute de décevoir la femme qui va être en face de lui, tant il l’adule et aimerait être un bon soumis… Ou une bonne soumise.

    2
    albin
    Mardi 19 Décembre 2017 à 08:01

    je peut comprendre la première rencontre et toujours stressante mais madame ds saura te mettre a l'aise  Stéphane j'en suis sur

      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:03

        C’est vrai, je ne vais pas le croquer tout cru tout de suite rires !! Je vais profiter du dîner au restaurant.

    3
    Godeline
    Mardi 19 Décembre 2017 à 08:06
    Maitresse, le récit de Stephane me touche particulièrement.
    Votre dévouée Godeline.
    4
    stephane
    Mardi 19 Décembre 2017 à 08:26

    Bonjour Madame S,

     

    En ouvrant votre blog ce matin , je découvre mon texte que vous rendez public…Votre initiative a un effet sur moi …je ne trouve pas les mots ce jour…mais cela est très impactant…

     

    Très Respectueusement

    stéphane

      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:05

        Encore de quoi t’intimider un peu plus avant de nous rencontrer toute à l’heure ? Non, si peu, éclats de rires.
        Les heures tournent et avancent, si vite tu ne trouves pas ? Ton TGV partant de Paris aura des ailes…

    5
    Arya
    Mardi 19 Décembre 2017 à 08:54

    Cela me rappelle ma première rencontre avec Madame S, j’etais tout aussi troublée et j’oubliais également pas mal de choses ;)

    Mais je suis sure que cela se passera bien ce soir ;) 

    Et je vous souhaite une agréable soirée à tous les 2 ! 

      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:06

        J’aime vous troubler, Madame.S apprécie de savoir que ces sujets sont tout bouleversés !

    6
    Titou
    Mardi 19 Décembre 2017 à 10:05
    La rencontrer, fondre sous son regard émeraude, balbutier en répondant à ses questions, espérer lui baiser la main,se sentir dominé par sa simple présence. La rencontrer pour lui appartenir ! La rencontrer !
      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:07

        Espérer lui baiser la main pour la saluer, tu crois que Stéphane y aura droit ? Oui, la rencontrer, enfin…

    7
    Sixtytwo
    Mardi 19 Décembre 2017 à 11:24
    Cher Stephane,
    Pense surtout à la chance et l'honneur d'avoir été choisi, vu ma grande timidité et la difficulté de "comment dire à ma femme que je vais en Alsace seul,je ne sais pas dans quel état je serai.Cela fait six mois que je suis ce blog, et l'abstinence qui nous est imposée me rend Addict à notre divine Maîtresse, que j'ai envie de participer à tout ! Que ce soit les punitions de Chriss, les défis et les textes des autres soumis. Passe une bonne soirée et surtout sois bien sage ! Je penserai à vous toute la soirée avec le doux rêve d'un jour etre choisi !
      • Mardi 19 Décembre 2017 à 13:09

        Je crois que Stéphane mesure le privilège qu’il peut avoir de me rencontrer ; Cela se ressent dans ces mots ; Sa façon d’être intimidé et soumis. J’aime le savoir ainsi, ayant de peur de faire un faux pas pour me décevoir…

        Nous passerons assurément une bonne soirée, au restaurant. Car Madame.S ne domine jamais le premier soir. A bon entendeur…

    8
    aaron
    Mercredi 20 Décembre 2017 à 11:31
    Maîtresse,
    C'est impressionnant de lire Stéphane et de constater que nous avons toutes et tous, la même frayeur de perdre nos moyens devant Vous.
    aaron
      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 09:29

        Ainsi, vous vous sentez moins seuls et complémentaires… Frères et sœurs de soumission.

    9
    bruno_slv
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 21:57

    Au nom de ceux qui n'ont pas (encore?) eu la chance ce rencontrer Madame S., merci de partager ce moment, ces émotions !

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 09:30

        J’aime partage l’intimité profonde de mes sujets…

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :