• Lanière de Votre fouet.

     

    Lanière de Votre fouet.

    Bonsoir Maîtresse.

    Ce soir encore, seule, je me vois seule attachée attendant la punition de la badine ou de de la lanière de Votre fouet qui marquerait ma peau offerte signe de ma totale appartenance. Cuisses, fesses, dos rougis, je revêtirais mes habits de soubrette, talons hauts, entravée, pluguée, en laisse, je ferais votre ménage marquée de votre S. Ainsi, je serais enfin heureuse...

    Oh Maîtresse, je vais encore passer une nuit avec peu de sommeil.

    Votre Godeline.

    Lanière de Votre fouet.

     


  • Commentaires

    1
    doggy
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 09:20

    Je crois comprendre ce besoin ressenti par Godeline. Ce besoin d'obéir, de subir, de servir....Il est profondément ancré en nous. Il est notre vibrato, l'essence même de notre libido. Le sentiment d'appartenance, de porter un collier est bien notre crédo qui balise nos parcours et donne sens à nos vies. 

      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 21:14

        Donner un sens à vos vies, il est vrai que cela à un sens pour la mienne…

    2
    aaron
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 18:46
    Maîtresse,
    C'est toujours dommage de Vous écrire comme le fait Godeline, au conditionnel... j'adore et j'imagine (moi aussi au conditionnel...) ces entraves aux pieds pour faire Votre Ménage.
    aaron
      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 21:16

        Que ces entraves t’iraient bien, toi, là, chez moi, pour faire Mon ménage…

    3
    Chriss
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 07:42

    Joli dessin qui représente bien tes pensées et ton envie d'appartenance , tu décharge bien ta virtuelle utilisation , au dire de Madame S sauras tu changer cela en réel ?

    Chriss SV 68 VD 175 20

      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 21:18

        Il est vrai qu’il serait grand temps de passer au réel ou alors de disparaître à jamais…

    4
    Godeline
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 10:30
    Maîtresse, je sais mon péché, et la terrible punition du silence, mais Vous seule me guidez et donnez du sens à ma condition de soumise dévouée.
    Godeline
    5
    Godeline
    Vendredi 1er Mars à 07:57
    Entravée intellectuellement par votre domination, je subis ma soumission de mon être offert tendu à vous vénérer.
    Oui Maîtresse, vous donnez un sens à ma vie en me permettant d’etre Tout en pensées de servitude..
    Votre Godeline
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :