•  

    Les tâches ménagères par Stéphane…

     

    Bonjour Madame S,

    Je fais partie de ceux qui n'apprécient pas particulièrement les tâches ménagères... certaines plus que d'autres... et certaines un peu mieux que d'autres...

    Je me place évidemment dans l'absolu c'est à dire ayant mon libre arbitre de décisions… Passer l'aspirateur, débarrasser la table, faire à manger, faire la vaisselle sont des choses habituelles pour moi... Pour autant cela ne me procure aucun plaisir... quant à savoir si le faire pour répondre à une exigence formulée par ma maitresse serait source de plaisir je ne peux répondre... le plaisir de faire plaisir certainement mais je ne pense pas que cette situation change mon intérêt pour ces tâches.

    Qui aime faire le ménage, repasser, faire la vaisselle ? S’occuper du jardin est diffèrent et beaucoup y trouvent du plaisir... personnellement l'effort physique ou intellectuel ne m'a jamais apporté de plaisir s'il n'était pas ludique, de mon point de vue évidemment...

    Après on peut envisager les choses plus largement, certains évoquent un contexte vestimentaire associé à ses tâches... le plaisir provient plus de la mise ne scène que des taches mêmes... sous cet angle la réponse pourrait être différente...

    Très Respectueusement.

    Stéphane.

     


     

    J’apprécie ta franchise sur le sujet. Et je peux entendre, comprendre ta position. Néanmoins, j’avoue que même si l’on n’aime pas spécifiquement ces tâches, on n’est pas en mesure de refuser des demandes de sa Maîtresse si elle le souhaite. Et je crois que si on le fait pour sa Divine, cela peut être un beau moment, pour lui faire plaisir.

    Mais je pense que certains soumis, dont Aaron, ont vraiment à cœur de repasser mes vêtements, en y prenant un réel plaisir, et avec un soin particulier ou de m’aider comme il le peut dans mon jardin quand il est présent à mon domicile. Et je l’ai toujours vu, heureux dans sa condition, pour me soulager dans mon quotidien.

    Madame.S


    4 commentaires
  • Sur la plage abandonnée…

     

    Bonjour Madame S,

     

    Un petit hommage, des photos faites pour Vous, sur une plage.

    Il y a eu la version hiver de Godeline...

    Voici ma version été, accompagné du décor, Espagnol, lors d’un de mes déplacements professionnels...

     

    Je pense à Vous, seul sur cette plage...

     

    Très Respectueusement.

    Stéphane.

     

    Sur la plage abandonnée…

     

    Sur la plage abandonnée…


    9 commentaires
  • Le hasard de la nature…

     

    Bonjour Madame S,

    En hommage à la journée de la femme, le 8 mars, je vous adresse cette petite illustration...

    L’illustration que j’ai choisie et jointe, illustre bien et peut être mieux qu’une photo tirée de sites BDSM,  l’état d’esprit sans lequel j’étais lorsque nous nous sommes rencontrés…

    J’ai trouvé en vous, Madame S, la femme distinguée qui m’aide et m’assiste à emprunter le bon chemin…ement cérébral  nécessaire à mon équilibre et à mon enrichissement.

    Je suis convaincu que vous trouverez dans ce dessin, à l’appui de quelques détails, une très bonne synthèse de notre correspondance… et de nos positions respectives...

     

    Très accessoirement.... cela est le jour de mon anniversaire.....

     

    Très Respectueusement.

    Stéphane.


    6 commentaires
  •  

     

     

    Je pense à Vous quand…

     

    Bonjour Madame S,

     

    Que de difficultés hier soir pour m’endormir, mon cerveau était envahi par votre présence…mais ce matin je dois vous parler de l’objet de nos échanges d’hier. Oui depuis que je vous ai rencontré c’est avec vous que mon plaisir monte et s’accompli.

    Vous connaissez la manière peu conventionnelle qui est la nôtre avec ma femme lorsque nous faisons l’amour. Elle me masturbe et c’est alors à vous Madame S que je pense.

    J’imagine deux situations ; toujours les mêmes.

    La première je suis seul avec vous, ma tête posée sur votre genou essayant de supporter votre regard en attendant la permission de rejoindre vos pieds, ce qui m’excite particulièrement c’est le dialogue qui pourrait s’instaurer alors. Vous vous doutez bien que dans la situation (réelle avec ma femme) à ce moment, le dialogue n’est pas vraiment formalisé même s’il constitue l’essence même de mon excitation. Vous m’accordez finalement la permission d’être à vos pieds, au sens propre du terme, je retire alors vos escarpins et peux embrasser vos pieds dans votre bas et sous votre regard.

     

    S’agissant de la deuxième situation, je suis sagement à genoux à coté de vous, tenu en laisse pendant que vous discutez, de moi, avec une amie sur des chaises hautes. Je ne bouge pas, la tête et les yeux baissés. Cette position suffit à m’exciter ; je poursuis en imaginant que d’un claquement de doigt je réagis pour venir me poster devant vous et attendre la permission de vous embrasser les pieds. Cette autorisation vous me la donnée après avoir supporté votre regard pendant quelques secondes en me posant votre main sur la tête pour la diriger vers le sol.

     

    Voilà Madame S les situations qui m’accompagnent lorsque je pense à vous dans ces moment-là et d’autres…

     

    Très Respectueusement.

    Stéphane.


    7 commentaires
  • Je la regarde...

     

    Bonjour Madame S,

     

    Comme promis je vous envoi mes impressions lorsque je regarde une photo de Vous...

    Encore un grand merci de pouvoir Vous admirer en tout intimité.

    J’éprouve fréquemment le besoin de regarder Madame S, une photo garde précieusement me rapproche d’elle autant qu’elle m’inspire de mystères.

    La lumière qui émane de son regard attire toujours en premier le mien, l’acuité de son regard soutenu par un léger mascara est porté par l’éclat du vert. Que veut dire ce regard ? Habitué, je réussi à me dégager de cette emprise pour m’attarder sur ce qui ressemble très étrangement à un tableau du 17 eme.

    Par les courbes de son nez prennent naissance ses joues rebondies qui invitent à y apposer les plus tendres baisers. Provocateur par le droit qui lui est accordé, un cheveu est posé négligemment sur sa joue jusqu’à la commissure de ses lèvres goûtant la douceur supposée de sa peau ;

    Sa Bouche légèrement entrouverte semble m’offrir un très léger sourire ; peut-être une illusion de mon envie.

    Ses sourcils laissent deviner une autre partie de son corps interdit, J’ose ces pensées impensables, interdites, indignes et insensées.

    Je trouve Madame S belle, je referme la photo sachant que j’y reviendrais pour la regarder encore…

    Très Respectueusement.

    Stéphane.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique