• Présente, Vous êtes en mon esprit…

     

    Présente, Vous êtes en mon esprit…

     

    Bonjour Madame S,       

    Suite à nos échanges de ce week-end et le défi que je viens d'engager aujourd'hui je vous envoie, un mail que j'avais commencé à vous écrire lundi dernier, celui-ci n'est pas terminé mais il me semble nécessaire de vous le transmettre tel quel aujourd'hui…

    Je viens de vous raconter mes pensées lors des rapports avec ma femme. Ces pensées ne sont pas le fruit d’un imaginaire survenant à cette occasion ; je les pense plus profondes et consécutives de la place que vous occupez en moi depuis notre rencontre.

     

    Ma vie a changé.

     

    Vous pouvez certainement imaginer ce que je ressens par analogie à ce que d’autres ont vécu à votre contact avant moi; moi je le vis .Je pense à vous presque en permanence, du levé, à la douche, sur mon trajet, au travail, sur mon trajet du retour, à la maison, et dans mon lit au moment de m’endormir. Les seuls moments sans vous sont ceux où je suis sur des taches précises au travail ou bien les moments que je partage avec ma femme ; quand je parle de partage c’est ceux où on échange verbalement…Vous vous souvenez sans doute de mon SMS où je disais que j’avais passé 1 H à penser très très intensément à nous ; j’étais dans le canapé à regarder la TV avec ma femme, il m’arrive de décrocher du programme pour ne penser qu’a vous…encore…toujours…cela pour vous dire, Madame S, que les moments où mes pensées sont tournées vers vous sont nombreuses.

    Pourquoi cela ? Pourquoi, sans vous avoir oubliez pour autant, ne pas avoir poursuivi mon existence telle qu’elle était avant notre rencontre. Pourquoi cette présence si présente ?

    Vous rencontrer a été marquant Madame S, je vous ai expliqué ce que j’avais vu en vous, ces choses qui résonnent si profondément en moi. C’est bien notre rencontre qui est à l’origine de cela, vous suivre sur votre blog ne m’avait pas amené à un tel bouleversement.

    J’imagine que j’ai trouvé en vous la femme qui m’est nécessaire, cette partie de moi que j’évoquais dans un mail précédent, la femme indispensable à ma vie inaccomplie, celle après qui je coure depuis tant d’années sans avoir le courage de m’investir, cette autorité féminine nécessaire, cette femme qui sache et comprend qui je suis... cette maîtresse…

    Dans l’intervalle de ce mail, je vous ai écrit pour vous dire combien votre état avait d’importance pour moi. Votre réponse me conforte dans la nécessité d’avoir ce soucis en tête et peut être d’atténuer la portée de certains d’entres eux.

    A suivre...

    Très Respectueusement.

    Stéphane.


  • Commentaires

    1
    Chriss
    Lundi 5 Février à 17:36

    Je n'ai pas eu encore la chance de rencontrer Madame S mais souvent suite à un de ces commentaires sur le blog je suis aussi distret à penser à elle ,mon épouse me demande ou je suis ? elle sais que cela fait partie de ma vie de plus elle me demande si j'ai de ces nouvelles .

    Chriss S V 68 VD 175 20

      • Jeudi 8 Février à 11:00

        J’aime faire déjà un peu partie de ta vie et de tes pensées quotidiennes…

    2
    aaron
    Lundi 5 Février à 22:39
    Maîtresse,
    je dois avoir des yeux en verre... il m'est impossible de lire l'écriture quand elle est en jaune... je dois souffrir de strabisme, ce n'est pas grave, dans tous les cas l'image est très belle.
    aaron
      • Jeudi 8 Février à 10:58

        Je pense que certaines couleurs de textes sont quelquefois difficiles à lire, je vais donc en changer la prochaine fois. Mais il est vrai que l’on peut également admirer l’image qui doit faire rêver beaucoup de soumis…

    3
    Anton
    Samedi 10 Février à 18:02
    Maîtresse, ce post fait écho à un mail que vous m'aviez envoyé à l'aube de votre rencontre avec Stéphane, et votre surprise par mon absence de jalousie affichée. Je vous avais à l'époque indiqué qu'il s'agissait d'une façade et du résultat de mon éducation de soumis.
    Avec cet article, je veux crier ma jalousie, non pas envers Stéphane. Mais je suis malheureux de n'avoir pu vous rencontrer, et je sens combien je suis loin de vivre pleinement ma relation avec vous.
      • Lundi 12 Février à 11:56

        Il faudra y arriver ! Trouver enfin « le » moment pour nous rencontrer et vibrer. Que mon regard croise le tien. Que tes lèvres baisent mes pieds…

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :