• Défi comptabilité de mes pensées à Maîtresse Sylvania… Par Aaron.

     

    Maîtresse,

    Il est important pour moi de Vous définir ce que l'on peut entendre par pensée : pour moi, c'est mobiliser mon esprit, sur la concrétisation d'un projet ou d'une aventure, à venir ou passée, bien précise, me liant à Votre Personne.

    C'est ce que j'ai essayé de mémoriser sur chaque jour de la semaine, je pense qu’il est nécessaire de faire la différence entre pensée et songe.

    Je m'explique un songe, est par exemple un simple soupir, quasi-permanent, où je me sens renaître juste, parce que j'ai conscience que Vos Initiales sont gravées de manière indélébile, à la surface de mon cœur et de mon esprit, Elles m'apprennent à redevenir vivant, en faisant le deuil d'une certaine forme d'ego.

    Comptabiliser ces songes, est un acte insurmontable parce qu'ils font partie de ma manière d'être et j'ai bien l'impression que ceux-ci ne s'interrompent jamais...

    Alors qu'une pensée revêt plus exactement une réflexion sur un fait qui a pu, qui peut ou qui pourra nous unir, dans notre culture commune de la dépendance. C'est par exemple, le souvenir du contact de Vos Bottes, alors que Vous et Monsieur, étiez étendue dans un lit, en train de m'observer en accomplissant de chauds enlacements... ou encore Vos Aiguilles me traverser de part en part le sexe et Vous entendre dire : " tu peux maintenant te masturber. ..."

    Par Vos Paroles et Vos Sanctions, Vous savez me recadrer, parfois cruellement et pourtant, Vous avez su me faire grandir, en osant Votre Propre Courage, et en instaurant un climat d'une parfaite confiance entre nos deux personnes.

    Aaron.

     

    - Dimanche 04 février : 7 fois

    - Lundi 05 février : 6  fois

    - Mardi 06 février : 5 fois

    - Mercredi 07 février : 6 fois

    - Jeudi 08 février : 9 fois

    - Vendredi 09 février : 4 fois

    - Samedi 10 février : 7 fois

     


     

    J'aime les mots choisis;

    Ta façon de les exprimer;

    Le choix des photos.

    Et l'intensité des sentiments. De tes pensées envers ta Divine...

     

    J'apprécie.

    MS

    Défi comptabilité de mes pensées à Maîtresse Sylvania… Par Aaron.

     

     


    10 commentaires
  • Aaron rêve de…                   

    Aaron rêve de…

    Aaron rêve de…

     

    Maîtresse,

    Quelques photos qui me font rêver... entre les "S", les sapins de la Reine de la Forêt et le piercing des talons...

        Depuis les premiers instants de notre rencontre,  (presque 13 ans....) chacun de nos échanges ont pu s'assimiler à une invitation au rêve, ceci par la profondeur de Votre Subtilité qui s'appelle selon moi, Maîtresse Sylvania.

        Fort de ce mouvement perpétuel aux vertues hypnotisantes, le plus beau des sacrifices serait, de perdre une partie de moi même pour Vous appartenir encore plus servilement.

        Recevoir dans ma chair, les Initiales de Maîtresse Sylvania, Reine des forêts serait un acte rituel où Vous Vous approprieriez une partie de moi, pour mieux me réinventer selon Votre Propre Pulsion...

        Ressentir l'intimité de Vos Initiales, gravées au fer rouge, serait un véritable acte de foi, un geste d'appartenance psychologique définitif, presqu'un acte sexuel.

     

        Peut-être qu'un jour...

    Aaron, troublé…

     

    Aaron rêve de…


     

    Aaron rêve de…

    Des photos que je publie, tant elles sont fortes pour moi aussi...

    Madame.S


    8 commentaires
  • Défi noël par Aaron…

    Maîtresse,

    Voici enfin l'arrivée des boules et du sapin de Noël....

    Sans entrer dans les détails que Vous connaissez, j'aurais aimé dépendre directement de Votre Personne pour pouvoir me raser, m'enfoncer quelques aiguilles du sapin et quelques pommes dans le derrière... mais malheureusement Vous êtes si loin...

    Heureusement les vœux d'abstinence me permettent de me situer virtuellement à Vos Pieds.

    Aaron.

     

    Défi noël par Aaron…

     

    Il est vrai que nous souhaiterions tous être ensemble, moi choyée auprès de ma cheminée, dans mon canapé, et vous, au pied de mon sapin, puis à mes pieds…

    Un jour, qui sait, nous pouvons croire au père noël… Qui sait, il illuminera nos yeux.

    Madame.S


    5 commentaires
  • L’abstinence par Aaron…

    Maîtresse,

    Ce vœux d'abstinence ne cesse de nous tenir en haleine, je me réveille avec, je vis avec durant la journée et enfin je m'endors avec.

    Comme à chaque fois, je pense avoir passé le cap de la tentation, maintenant la seule chose qui m'effraie, c'est ce moment à venir, où vous nous accorderez de nouveau l'autorisation au plaisir.

    Ce sera de nouveau le plongeon vers une sorte de néant.

    Mais au-delà de cette nostalgie du plaisir qui en réalité, ne nous appartient plus, Vous nous offrez cette force de croire en Vous.

    Dans cette histoire, ce qui est beau et effrayant à la fois, c'est la retenue à l'extrême de nos émotions parce que Vous continuez d'exister... à quoi bon exprimer sa douleur devant l'intensité de Votre Regard d'Émeraude... Lui-Seul compte pour chacun d'entre nous, on refuse simplement une évidence qui nous dépasse parce que Votre Douce Sensualité toujours Convaincante reste la plus Forte.

    Sans s'en rendre compte, on se retrouve en pénitence devant Votre Magie, quand il s'agit de sortir hors du temps, une part de notre existence...

    Comment est-ce possible d'évoquer autant de fièvres avec une telle douceur, sinon en nous marquant de Votre ""S" majuscule...

    Je n'ai qu'une envie, implorer Votre Magnétisme pour m'aider à me maintenir, hors des vagues de cette tempête, appelé le tourment.

    Aaron.

     


     

     

    Des mots choisis ; Forts de sens. Magiques et intenses…

    Une fièvre pour te, vous faire perdre la tête et être totalement malade de votre Maîtresse. Qu’elle vous berce dans votre esprit, vous emporte dans les tourments les plus fous et que vous vous abandonniez à sa volonté…

    Madame.S

     

    L’abstinence par Aaron…


    12 commentaires
  • Fantasme par Aaron…

    Maîtresse,

    Vous me demandez d'exposer mon fantasme ultime, mais avant, je voulais Vous témoigner que ce dernier ne se réalisera jamais sans Votre Personne et l'apport de Votre Subtilité, qui m'apparaissent l'un et l'autre si Fascinants.

    Votre Éducation m'a appris à reconsidérer une situation, par une croyance première et incontournable... qui se nomme.... Maîtresse Sylvania.

    Comme une Fée qui se serait penché sur le destin à la fois d'un lutin et d'un gnome, Vous m'avez enseigné une réalité troublante, celle d'accepter de tout perdre momentanément, pour décupler plus tard dans l'existence, ce besoin de vivre, avec en plus, cette noblesse, qui consiste à exister sans superflu en trouvant un plaisir simple, dans une profondeur qui reste incommensurable, pour l'esprit.

    En effet qui peut naturellement trouver du bonheur à fouetter ou à se faire fouetter, ou à enfoncer une aiguille délicatement, dans les profondeurs de la peau pour celle ou celui qui la tient et la regarder pour celui ou celle qui la reçoit ??

    Personne ou excepté peut-être, Vous, moi, et quelques autres, qui avons envie de profiter de nos pulsions secrètes, retranchées au plus profond de nous, et partager pleinement ces rares moments de fusion, d'intimité et de retrouvailles, loin de l'angoisse et des contraintes, qui polluent trop souvent notre quotidien.

    Alors voici, non pas mon fantasme ultime, car selon moi ils seraient tous ultimes....

    Mais une fantaisie qui m'a traversé les neurones quand Vous m'avez l'autre jour, posé la question :

    " Me voilà, employé définitivement comme valet au service de Maîtresse Sylvania, je n'ai pas droit à grand-chose, sinon de me contenter de mon sort, Maîtresse a fait reconnaître mon statut par écrit, auprès d'un homme de loi, il a été établi que je devrais Lui obéir jusqu'à la fin de mes jours, sans jamais renoncer.

    J’ai accepté Ses Conditions sans réfléchir, et je ne le regrette pas, ne serait-ce que par Sa Beauté Envoûtante et Son Regard d'Émeraude qui me font trembler, depuis le premier jour.

    Alors qu'elle m'a ordonné d'accomplir, Ses Travaux Ménagers, en tenue plutôt légère, équipé de 2 grosses manilles, cadenassées à chacune de mes chevilles, pour que je trouve encore le temps plus long.... voilà que l'on sonne à la porte....

    "- Aaron !!! Va vite répondre !"

    J’ouvre la porte, complétement ridicule dans mon accoutrement... j'y vois une jeune femme au regard profond qui me semble pourtant aussi fragile qu'une étoffe de soie...

    "- Fais la entrer" me crie ma Maîtresse....

    "- Je te présente ma nouvelle amie, que j'ai rencontré l'autre jour en me rendant à Strasbourg... prosterne toi devant nous quand je te parle."

    Bouleversé par cette nouvelle rencontre, je me sens une nouvelle fois rabaissé devant l'Autorité de ma Divine.

    Je ne sais pas s'il s'agit d'une simple amie ou bien d'une conquête amoureuse, mais il me semble que je ne vais pas tarder à le savoir, connaissant les ardeurs de ma Dominatrice, pour la gente féminine....

    Fantasme par Aaron…

    Je continue tant bien que mal à lessiver les sols, mes chevilles étant particulièrement douloureuses, pendant que ma Reine accompagnée de Son Amie, ne cessent de plaisanter en éclatant de rire.

    Cela est pourtant tellement réconfortant, de savoir sa Divine Heureuse, malgré mes brûlures qui me font atrocement souffrir.

    Quand soudain j'entends la voix de ma Maitresse, me dire :

    "- Lâche tout, mets-toi tout nu et rejoins nous en haut, dans ma chambre".

    Je m'accomplis et découvre le Regard Inquisiteur, si Profond et si Vert de Celle en qui je crois.

    J’ai remarqué que chacune sont passées en tenues légères et dentelles.

    "- Aaron, tu vas servir de caisse de résonance à notre plaisir conjugué, tu as tout compris, plus je vais flirter avec le plaisir de mon amie et plus je veux te savoir en détresse, j'en ai besoin de cela, pour exister.

    Je viens de demander à mon amie, qu'elle prenne les commandes de ton agonie, elle va te faire perdre connaissance dans la douleur, as-tu bien compris misérable vermisseau ???"

    "- Oui Maîtresse. "

    "- En quelque sorte, il va falloir pour toi, descendre si bas dans la souffrance, que cela va me permettre d'atteindre doublement le nirvana.... mon amie, a vraiment envie de te faire souffrir... !!!"

    Dit-elle sur un ton machiavélique, en éclatant de rire.

    Comment peut-on révéler autant de Subtilités, en interposant une personne entre Elle et moi, pour que je continue malgré tout de Lui appartenir...telle est ma réflexion, je tremble de peur, mon avenir ne semble plus m'appartenir...

    Son amie m'ordonne de m'agenouiller, les jambes bien écartées et de maintenir mes bras en croix.

    Elle m'envoie des coûts rapides et répétitifs dans les parties,  je me mets à succomber presque 'instantanément en tombant sur le sol dans une douleur profonde, me conduisant à un état de demie conscience.

    J’entends ensuite des râles de plaisir, j'aurai pu au moins rendre ce service à ma Maîtresse... je ressens profondément cette chaîne miraculeuse me reliant à Sa Cheville, dans ces instants précieux même si ceux-ci devaient être les derniers de mon existence.

    Elle est si Belle et Conquérante que je puis maintenant m'endormir à tout jamais.

     

    Aaron.

    Fantasme par Aaron…

     

    Un scénario des plus plaisants, qui pourrait se réaliser un jour mon Aaron, qui sait ! Seul l’avenir le dira ! Eclats de rires !

    Le trouble est présent. La présence d’une complice ajoute au machiavélisme et au doute quant à ton devenir !

    Mais la mise en scène est troublante et pleine de charme !!

    Madame.S

     

    Fantasme par Aaron…


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique